Trouvez votre poids idéal

Avec l’été apparaissent les méthodes et autres régimes infaillibles pour maigrir.

Mais est-ce vraiment la solution ?
Ne vaut-il pas mieux trouver son poids idéal, plutôt que rechercher absolument à rentrer dans des normes qui ne nous correspondent pas, et qui nous font souffrir ?

Qu’est ce que le poids idéal ?

Notre poids idéal est celui dans lequel nous nous trouvons le mieux.
Pas celui que nous vantent (et nous vendent) les magazines au printemps.

Comment trouver son poids idéal ?

Il est facile à trouver, et est souvent bien loin de ce que nous racontent les media.
Regardez un peu l’histoire de votre poids : quel est celui que vous avez eu le plus longtemps, hors période de stress ou de tracas ?
C’est aussi et surtout celui DANS LEQUEL VOUS VOUS SENTEZ BIEN.
Vous n’êtes certainement pas un très jeune mannequin filiforme, « gâté » par la génétique.
Vous êtes une femme, qui aime rire, manger, boire (un peu) avec ses amis et sa famille, pas une jeune femme dont le job est de rentrer dans des canons imposés par des couturiers et des stylistes, dont vous n’achèterez de toute façon pas les créations.
Peut-être même étiez-vous mince à l’adolescence, mais vous avez pris les rondeurs d’une femme, ce qui est tout à fait normal.
Car la vraie norme, c’est bien vous, et non ces images souvent photoshopées.
En France, près de 40 % des femmes font une taille 44 et plus. A l’inverse, seules 1,4 % de ces mêmes femmes ont la taille mannequin (T34), et ce sont souvent les adolescentes (enquête de 2016).

Pourquoi maigrir avant l’été ?

Parce que les media nous matraquent de représentations de la femme idéale comme étant jeune, belle, mince, bien habillée, bien maquillée…
Ils veulent nous faire croire qu’il faut absolument y ressembler pour être séduisante, avoir du succès, être regardée.

C’est également présenté un indicateur de la réussite sociale et professionnelle : VOUS DEVEZ ABSOLUMENT ÊTRE MINCE !

Regardez la télévision, ouvrez un journal : les « people » sont toutes sur le même modèle, et les émissions destinées au grand public reprennent ces codes pour la plupart.
Pire, les femmes « normales » sont stigmatisées.
Il suffit de lire un interview d’un grand couturier parlant « des grosses bonnes femmes devant leur télé… »
Ils nous vendent tout simplement leur critères de choix.

Et pourquoi cette obsession de la minceur ?

C’est une création des couturiers

Cette représentation d’une femme mince date du début du XXème siècle, avec la création des défilés, puis des photos relayées dans les premiers catalogues et magazines.
Elle correspond à des critères pratiques : faire rêver les clientes en leur présentant un idéal fantasmé, créé par les hommes.
Moins glamour, il est plus facile de prendre pour modèles des filles sans formes définies, tels des portemanteaux, par définition interchangeables.
Un vêtement tombera ainsi toujours de la même manière lors d’un défilé, quelque soit le mannequin qui le porte.

L’idéal de beauté évolue

Au fil des siècles, les canons de beauté ont beaucoup évolué.
En général, ils correspondaient aux critères de bonne santé de l’époque : les femmes étaient rondes, voire obèses en période de famine, puis déformées par des corsets, enfin minces, puis maigres.
Les femmes pulpeuses des années ’50 seraient actuellement qualifiées de grosses sur les réseaux sociaux ?

Le manque de confiance en soi

Cet état favorise la manipulation par les media : si je ne m’aime pas, je recherche à être aimée par le plus grand nombre de personnes.
Et pour cela, je désire rentrer dans la norme, me fondre dans la masse, voire être la plus belle, la plus désirée.

Pourtant, les hommes préfèrent les « vraies » femmes

Et ce sont elles qu’ils épousent !
N’oubliez pas que tout votre charme réside dans ce qui fait de vous un être unique : votre singularité, vos différences, même si vous les considérez comme des défauts.
Si vous vous aimez, les autres le ressentiront et vous trouveront aimable !
Et cela n’est jamais enseigné, car le but des media est justement de vous vendre des produits pour maigrir, vous maquiller… bref, ressembler à une poupée modèle.
Les plus belles femmes, dans la vie, sont celles qui restent naturelles, rient, pleurent, montrent leurs émotions !
Attention : je ne suis pas anti-maquillage ou pomponnage, mais il y a un monde entre une poupée peinte et une femme qui sait se mettre en valeur avec naturel !

Le jugement des autres

Pire, sur certains sociaux, les lecteurs se permettent de juger et d’insulter les femmes qui ne correspondent pas à leur fantasme : le bashing.
Ce déferlement de haine, largement médiatisé est heureusement maintenant d’ailleurs puni par la loi.

Ces quelques kilos en trop

Par ailleurs, il est tout à fait normal de sortir de l’hiver avec quelques kilos en trop.
Notre corps a été programmé justement pour faire des réserves à l’approche de la saison froide.
Car il ne faut pas oublier que cela ne fait que quelques décennies que nous vivons dans des foyers chauffés confortablement (voire surchauffés).
Pendant des siècles, il a fallu prévoir cette lutte contre le froid, la raréfaction de la nourriture : c’était tout simplement une question de survie.
Et notre mémoire corporelle a gardé ce réflexe, qui nous fait maintenant prendre quelques kilos de graisse protectrice.

Si vraiment elle vous gêne, reprenez un peu de d’exercice : les marches au grand air et le jardinage devraient tout faire rentrer dans l’ordre, pour peu que vous dégustiez les produits de saison : asperges, herbes nouvelles, grillades…

Donc, reprenez contact avec votre corps et ses besoins.
Retrouvez simplement votre poids idéal, sans vous frustrer, ni vous affamer.
Et encore moins en achetant des produits remplis d’additifs.

Et si votre poids a une cause émotionnelle, je vous invite à (re)lire les articles sur les peurs et sur les croyances limitantes, qui vous apporteront un éclairage nouveau sur les mécanismes de prise de poids.
Et surtout, sur les manières de s’en libérer, en comprenant ce qui vous empêche de maigrir !
Bref, retrouvez votre poids idéal !!!
Si cet article vous a plu, ou aidé, je vous remercie de me laisser ci-dessous votre témoignage.

Avec toute ma bienveillance,
Françoise Boutet
© Equilibrance coaching :  avril 2019
Dernière mise à jour : décembre 2019

2 réflexions sur “Trouvez votre poids idéal”

    1. Françoise BOUTET

      Bonjour Sylvie, et merci pour ce commentaire. Comme beaucoup de femmes, je me sens “pousse” perdre du poids : partout des “perdez des kilos avant l’t”, “mincir pour tre belle en maillot” etc.

      Et vous, vous sentez-vous motive pour maigrir ?
      Et pour quelle raison et dans quel but ?

      Pour moi, ce sera perdre les petits kilos de l’hiver…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *