Fatiguée, reposée…

31 juillet 2022 - Fatiguée, reposée...

Je suis toujours sujette à une fatigue intense, qui me force parfois (souvent même !) à faire une sieste (enfin, disons-le carrément : à plonger en sommeil profond pendant plusieurs heures !) l’après-midi.

Hier, par exemple :  faire des courses rapides le matin, puis aller voir mon médecin m’avaient achevée et je me traînais littéralement en revenant de chez elle (2 minutes à pied !) : le trajet m’avait littéralement achevée !

Le radiothérapeute qui m’avait reçue au début du protocole m’avait pourtant expliqué que les rayons (photons X) :

  • étaient indolores : vrai et faux, car je ressens l’irradiation (fait corrélé par les radiomanipulateurs, qui ont entendu d’autres patients le mentionner), et surtout, ils « chauffent » parfois sérieusement ensuite les tissus, cela pouvant aller jusqu’à une douleur sérieuse (voir mes posts précédents).
  • n’étaient pas fatigants.

Selon lui, la fatigue provenait surtout :
• du stress ressenti (ce qui n’est pas vraiment mon cas),
• des trajets : je passe 2 heures chaque matin en voiture, mais cela est plus un moment plaisir, pendant lequel je papote avec le chauffeur qu’une contrainte.

Mon médecin (toujours elle) m’avait pourtant dit qu’avant les mesures actuelles de limitation des soins, les patients étaient, il y a encore quelques années, hospitalisés la semaine, pour éviter toute fatigue supplémentaire.
En effet, le corps est agressé par les rayons, qui détruit une partie des cellules, qui doivent ensuite se régénérer.
Ce qui se fait pendant le sommeil. CQFD.

Donc, oui, trajet et stress augmentent cette fatigue, mais elle est à la base un facteur de cicatrisation.

Mercredi, j’ai mon premier rendez-vous de suivi avec le radiothérapeute : je vais bien voir ses réponses.

© Equilibrance coaching juillet 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *